• Changement de Fenêtres et Avantages Fiscaux

    Crédit d'impôt

Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Si vous faites des travaux d’isolation de votre habitation principale ou des dépenses pour le rendre moins énergivore, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt pour la transition écologique (CITE).

Logements concernés :
Pour en bénéficier, les travaux doivent concerner votre habitation principale (achevée depuis plus de 2 ans), que vous en soyez propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit.

Date des travaux :
Le crédit d’impôt s’applique aux dépenses payées jusqu’au 31 décembre 2019.

Travaux concernés :
Les travaux doivent être faits par une entreprise qui réalise la totalité des travaux ou qui en sous-traite une partie à une autre entreprise. Pour certains travaux, l’entreprise doit être certifiée “RGE”.
Travaux concernés (liste non exhaustive):

  • Chaudière à très haute performance énergétique (sauf celles fonctionnant au fioul)
  • Matériaux d’isolation thermique (hors fenêtres ou portes)
  • Équipement de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire fonctionnant avec une source d’énergie renouvelable
  • Pompes à chaleur autre que air/air
  • Diagnostic de performance énergétique, quand il n’est pas obligatoire (1 par logement par période de 5 ans)
  • Remplacement de fenêtres en simple vitrage par des fenêtres en double vitrage
  • Dépose d’une cuve à fioul.

Remplacement de fenêtres :
Le remplacement des fenêtres en simple vitrage permet un crédit d’impôt représentant 15 % du coût des travaux, avec un plafond de 100 € par fenêtre.
Ces dépenses sont toutefois plafonnées à :

  • 8 000 € pour une personne seule
  • 16 000 € pour un couple soumis à imposition commune
  • le plafond est majoré de 400 € par personne à charge (200 € par enfant en résidence alternée).

Ce plafond s’apprécie sur une période de 5 années de suite.
Par exemple, pour le crédit d’impôt 2019, le plafond s’applique aux dépenses réalisées entre 2015 et 2019.

Important :
Conservez vos justificatifs car l’administration fiscale peut vous les réclamer (facture de l’entreprise ayant fourni les matériaux/équipements et réalisé les travaux).
Si le crédit d’impôt dépasse le montant d’impôt que vous devez payer, l’excédent vous est restitué.

Anah - Agence nationale de l’habitat

Anah – Agence nationale de l’habitat

Vous êtes propriétaire occupant
Vous êtes propriétaire d’un appartement ou d’une maison et vous y habitez. Mais ce logement est en mauvais état, difficile à chauffer ou mal adapté à votre handicap. Vous pouvez aussi souhaiter anticiper des travaux nécessaires pour vieillir confortablement chez vous.
L’Agence nationale de l’habitat (Anah) met en œuvre la politique nationale d’amélioration du parc de logements privés existants, définis dans le cadre de grands plans gouvernementaux.
Les missions de l’Anah s’organisent autour de deux axes étroitement liés :

  • la lutte contre les fractures sociales et territoriales
  • la lutte contre la précarité énergétique.

Vous êtes propriétaire occupant et souhaitez rénovez votre habitat, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Être mieux chauffé avec Habiter Mieux
  • Rénover votre logement avec Habiter sain ou Habiter serein
  • Bien vieillir chez vous avec Habiter facile
  • Adapter votre logement à votre handicap avec Habiter facile
  • Rénover les parties communes de votre copropriété
  • Faire votre demande d’aides en ligne
  • Les conditions générales à remplir
  • Les conditions de ressources
  • Services instructeurs des aides
  • Être accompagné dans votre projet de travaux

Retrouvez toutes les informations sur le site de l’Anah https://www.anah.fr/proprietaires/proprietaires-occupants/

Eco prêt taux 0%

L’éco-PTZ s’adresse à tout propriétaire, occupant ou bailleur, sans condition de ressources, d’un logement utilisé comme résidence principale et achevé depuis plus de deux ans, pour financer des travaux d’amélioration de la performance énergétique : isolation, chauffage ou chauffe-eau utilisant des énergies renouvelables, etc.

Selon les travaux programmés, le prêt peut atteindre 10 000, 20 000 ou 30 000 €. La durée de remboursement est fixée à 15 ans. Il est accordé par une banque ayant signé une convention avec l’État, sous la forme d’une avance remboursable sans intérêt, selon les modalités détaillées à l’article 244 quater U du code général des impôts. Celui-ci est précisé par la documentation fiscale BOI-BIC-RICI-10-110.

En savoir plus https://www.economie.gouv.fr/particuliers/eco-pret-a-taux-zero-ptz-renovation-performance-energetique